forum dentsvivantes

Le Décodage Dentaire par Christian Beyer
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Douleurs épisodiques sur 26 inexpliquées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Menthe



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 31/12/2012

MessageSujet: Douleurs épisodiques sur 26 inexpliquées   Mer 2 Jan - 12:16

Bonjour à tous...

Avant de vous expliquer la raison de ce post, je me permettrai de vous faire un petit topo de présentation, parce que je pense que ça a sa place ici (et puis c'est question de politesse, voilà).
Donc je m'appelle, je suis étudiante en 4è année de chirurgie dentaire à la fac de Montrouge. Et d'ailleurs c'est une des raisons principales de ma présence ici : j'en ai marre de la vision hautement technique (purement technique quasiment) de l'enseignement qu'on me donne, et je cherche à élargir mes connaissances sur la santé générale, et notamment ce qui touche directement mon domaine d'exercice, à savoir les dents. Pour avoir rencontré une dentiste énergéticienne il y a deux ans, j'ai gardé dans un coin de la tête cette possibilité de faire une dentisterie plus profonde, bien plus en accord avec ce que j'aime vraiment : la relation à l'autre, l'inter-communication universelle que j'appelle ça.
Du coup, quel plaisir d'être enfin tombée, après moult recherches, sur ce site, et ce forum ! Je me sens souvent décentrée par rapport à mes connaissances purement techniques : à chaque fois que je regarde une pano proposée ici par les différents internautes en quête de réponse, moi je regarde les dents, et que les dents (enfin, avec toutes les structures osseuses alentours bien sûr mais quand même...) : est-ce que ce traitement endo va bien jusqu'à l'apex, est-ce qu'il y a des caries, kystes, lésions apicales, le passage du NAI, les foramens mentonniers, le niveau osseux etc etc etc etc
BREF. J'aime ce que je fais, mais j'ai envie d'apprendre autre chose.
Donc, pour conclure ce long baratin préliminaire, je voulais tout simplement remercier Mr Beyer pour sa belle initiative en créant ce site, et ce forum. J'espère en apprendre beaucoup (je compte me procurer vos ouvrages), et d'ailleurs je sais que j'en apprendrai beaucoup. Et tant mieux, parce que ça me remotive dans mon exercice quotidien (les études dentaires, c'est pas facile).

J'en viens à mon cas.

Tout d'abord ce qui me gêne le plus : j'ai des douleurs épisodiques, à type décharge fugace, dans le secteur 2. Je localise ça à la 26, mais rien n'est moins sûr. Il est possible que ce soit la 5, voire même la 4. Parce que comme ces douleurs sont fugaces, sur l'instant je sais où elles sont, et puis après, plus rien.
Je me suis bien entendu fait faire une radio. Panoramique dans un premier temps, puis des bite-wings parce que j'avais peur d'avoir caries proximales.
Résultat : la 26 est porteuse d'un léger amalgame occlusal non infiltré. Les bite-wings n'ont rien montré concernant des caries possibles sur 26. Par contre j'ai une carie amélaire niveau proximal au niveau de 46-45 (sur les deux dents), qui m'a presque choquée, au vu de mon hygiène scrupuleuse (utilisation de brosse à dents, fil dentaire et compagnie, j'applique ce que j'enseigne à mes patients).
Je me suis longtemps demandé si c'était l'amalgame, mais pourquoi ces problèmes se seraient-ils déclenchés que maintenant ? J'ai cette restauration dans la bouche depuis des années (je ne me rappelle même pas quand on me l'a posée, il y a peut-être dix ans, par là !). J'ai un autre amalgame sur la 16 (je me rappelle du dentiste qui m'a trouvé la carie à l'époque, surpris : tiens, c'est le symétrique de l'autre !). Sinon, rien de nouveau dans ma bouche, j'ai presque pas de tartre (brossage très consciencieux, surtout sur les faces linguales du secteur antérieur mandibulaire).
Sinon mes dents sont toutes vivantes, aucun épisode infectieux connu. La 26 (et toutes les autres du secteur 2 d'ailleurs) ne réagit à aucun test (percussion, palpation etc etc, j'ai procédé comme une vraie bonne élève).
Autrement dit : je ne comprends rien à ces douleurs dentaires. Je n'identifie même pas de période particulière de survenue. Il peut se passer plein de jours sans que je n'aie pas mal, et puis d'un coup une petite décharge passagère, dents en occlusion ou pas d'ailleurs, sans rapport avec mon alimentation ou quoi...
Enfin, dernier détail : il y a deux ans, dans le même secteur (et je suis même tentée de dire : au même endroit), j'ai eu des douleurs... quand je marchais. A chaque fois que je tapais du pied, à cet endroit précis j'avais mal. Je suis allée voir une dentiste, qui après radio et examen clinique, m'a dit que c'était probablement dû à une sinusite passagère, et en effet j'avais eu un épisode de ce type (mais pas vraiment aiguë cependant) quelques jours avant. La douleur est partie depuis cette fois, mais je garde une fixette sur cette dent, je me dis qu'il y a un truc qui va pas.
Ralala, que de texte... mais je tenais à être précise, je ne sais quel élément pourrait être utile.



Bon, je me permets de demander autre chose, concernant certaines positions de mes dents, parce que ça m'intrigue :
j'ai des courbes occlusales joliment alignées, pas vraiment de problème occlusal (je me suis même fait pour le plaisir des modèles d'étude pour regarder mes petites dents bien à l'aise), mais un diastème assez marqué (qui ne me gêne pas esthétiquement) entre 11 et 21. Curieusement, les latérales maxillaires sont par contre très plaquées contre les centrales, avec une légère tendance à les recouvrir (comme si elles cherchaient à prendre le dessus : face mésiale de 22 prenant le dessus sur la face distale de 21 et idem de l'autre côté). D'autre part, j'ai un excès de recouvrement antérieur et les centrales légèrement lingoversées (21 légèrement plus que 11, j'ai eu un choc accidentel sur ces dents à 7 ans qui m'a fait mal, je pense que depuis il y a un léger décalage dans le sens VL mais rien de visible, il y a comme eu compensation) , assez carrées, massives, mais avec une anatomie palatine très peu marquée (presque pas de cingulum).
Niveau antérieur mandibulaire, j'ai la 41 en retrait par rapport au reste des faces vestibulaires, qui fait comme une petite marche quand je passe les doigts dessus. Je trouve pas ça super moche, mais je me demande pourquoi... Ce décalage s'est fait progressivement, je m'en suis vraiment rendu compte qu'il n'y a que quelques années... (2-3 ans). Ah oui, et point curieux, la 41 a un bord libre très droit et des angles occlusaux très marqués, presque droits, tandis que la 31 a perdu un peu d'émail au niveau de la face médiale, adoucissant ses formes et la rendant plus semblables à la 32 (anatomie adoucie, presque arrondie).
Enfin (et je m'arrête là, je pense vous avez assez embêté avec mes histoires), il y a quelques années j'ai eu un trismus très douloureux sur le côté droit. Je n'arrivais presque pas à ouvrir la bouche. Je ne me suis jamais expliqué ça. Je suis allée chez un dentiste, qui m'a fait quelques corrections occlusales et tout est rentré peu à peu dans l'ordre. Seulement avec le temps j'ai commencé à avoir des douleurs au niveau des muscles masticatoires, et progressivement un claquement articulaire sur l'ATM gauche, puis plus récemment sur l'ATM droit également (claquement d'abord G puis D). Les claquements ne sont pas douloureux, mais au réveil j'ai la mâchoire un peu bloquée, et je dois un peu forcer pour pouvoir totalement ouvrir. Je suis allée voir un ostéo il y a deux ans qui m'a réglé ce problème de claquement mais en 3 jours c'était revenu (la déception...). Je suis retournée voir un autre ostéo (un peu moins cher) début 2012 pour le même problème, mais qui a préféré d'abord travailler sur mon diaphragme très tendu avant d'aborder les ATM. Quand il s'y est attelé, j'ai eu beaucoup de mal pour relâcher ma mâchoire, et les quelques manipulations qu'il a faites m'ont provoqué une capsulite côté droit très douloureuse (forte douleur en rétrusion et latéralité droite, et lors de la mastication : je mâchais du coup plutôt du côté droit, le temps que ça se résolve, j'ai même eu un petit bouton en profondeur apparu exactement au niveau de cette ATM).


Voilà ! Merci de votre attention, et d'ailleurs merci tout court pour tout. Je pense déjà à ma thèse, et je me dis qu'un truc autour de la dentisterie holistique voire même du décodage dentaire peut être très intéressant... Mais les enseignants seront-ils d'accord ? Là est une autre question...


Passez une bonne journée, ou soirée !

Voici la pano qui date de début janvier 2011 :
et une autre de mai 2011 :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menthe



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 31/12/2012

MessageSujet: Re: Douleurs épisodiques sur 26 inexpliquées   Lun 21 Jan - 12:48

Ah ben tiens, le secteur 2 ne me fait plus mal, maintenant c'est une douleur dans le secteur 4 bien au fond qui apparaît uniquement la nuit à la pression (c'est-à-dire quand je serre les dents exclusivement, pas de douleur spontanée), et qui se résorbe en une dizaine quinzaine de minutes après le réveil. Je soupçonne ma dent de sagesse de faire des siennes, mais je trouve assez curieux qu'elle ne se manifeste que maintenant... Et puis, inexplicablement, je suis étonnée que ça commence par la mandibule...
Y a-t-il un sens à tout ça ?


Ps : et puis j'en profite : j'ai un patient sur lequel je fais une endo sur 27, et le canal mésial (il n'y en a qu'un) est impossible à anesthésier... ça vient d'où ça ? les deux autres ont été travaillés sans problème, mais celui-là fait de la résistance, trois séances déjà que j'essaie de l'endormir, déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beyer
Admin


Nombre de messages : 2079
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Douleurs épisodiques sur 26 inexpliquées   Mer 23 Jan - 9:31

Bonjour Menthe,

heureux que de jeunes étudiants se passionnent pour plus que la faculté. Mais un conseil: commencez par savoir faire parfaitement ce qu'on vous enseigne... Après ce sera tout à votre honneur d'en faire plus ou de faire autrement. Sinon, on pourrait vous reprocher de faire autrement parce que vous ne savez pas faire normalement...
ensuite, le décodage dentaire est un outil de plus dans la trousse du dentiste. Pas un "à la place de". Mais ça je pense que vous l'aviez compris!
pour vos problèmes, la symétrie carieuse est justement ce qui m'a fait débuter mes recherches il y a ... 30 ans ! pale et qui m'a amené à cette lecture totalement collée à la neuro-psychologie et à la psycho-neuro-endocrino-immunologie.
Vos caries symétriques et le diastème inter-incisif racontent un conflit inconscient d'appartenance aux groupes primordiaux que sont clan (groupe désigné par père) et famille (groupe désigné par mère). Comme si on pouvait accepté d'être oublié par famille à condition d'être intégré dans le clan, ou vice et versa... La douleur inférieure droite exprime votre croyance que pour être accueillie dans un groupe, il faut être parfaite! Rassurez-vous, cela fera au moins de vous une excellente dentiste, puisque nous avons bien besoin de ce conflit de perfection pour travailler à 5 microns de précision!
La position disatle des occlusales sur les 16 et 26 montre que puisque on ne me reconnait pas membre du groupe par mes qualités, que ce soit alors par mes défauts qui sont les mêmes qu'eux ! Phrase classique:
"ah! tu est bien comme ton oncle!", en parlant d'un défaut ou d'un "mauvais" trait de caractère...
Voilà. Bon courage. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dentsvivantes.forumpro.fr
Menthe



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 31/12/2012

MessageSujet: Re: Douleurs épisodiques sur 26 inexpliquées   Lun 28 Jan - 8:26

Merci pour vos réponses !

Pour ce qui est de l'acquisition des connaissances et de la pratique, mes dents ont dû parler pour moi, j'ai le goût des choses bien faites ! Parfois un peu trop d'après certains camarades qui me trouvent un brin tatillonne ou obsessionnelle (mais au moins mes patients repartent contents)...

Cependant je reste un peu sur ma faim concernant la douleur épisodique du côté de la 26. Pour l'instant c'est calme, mais ça peut revenir d'un jour à l'autre sans signe avant coureur... Des mois en dormance et puis des pics comme ça, et à nouveau plus rien...
Je me demande si c'est pas une sinusite qui me fait des blagues dentaires, mais ce n'est pas clairement identifié, et le doute persiste..
Bref, pour l'instant silence radio (au propre comme au figuré), je m'en retourne à mes cours de biomatériaux Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Beyer
Admin


Nombre de messages : 2079
Date d'inscription : 12/04/2006

MessageSujet: Re: Douleurs épisodiques sur 26 inexpliquées   Mar 29 Jan - 14:51

je reste un peu sur ma faim concernant la douleur épisodique du côté de la 26

alors voilà: la 26 est l'arbre maternel. Vos douleurs épisodiques reflètent la question permanente en vous de savoir si cet arbre vous intègre comme une des leurs... et l'absence de réponse faisant certitude.
Bonne étude...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dentsvivantes.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douleurs épisodiques sur 26 inexpliquées   Aujourd'hui à 11:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Douleurs épisodiques sur 26 inexpliquées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» douleurs pelviennes inexpliquées
» phénomènes inexpliqués...expliqués !
» Douleurs au sevrage après 9 mois d'allaitement
» Ambre et douleurs dentaires ?
» douleurs ligamentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forum dentsvivantes :: Décodage dentaire :: Questions-Réponses-
Sauter vers: